Au jour le jour

Des prestations pour votre quotidien

Au long cours

Des voyages et des lieux d'exception

Au cas par K

Une formule pour projets atypiques

Au diapason

Une écoute personnalisée

 
 
 

Au jour le jour

Des prestations pour votre quotidien

Au long cours

Des voyages et des lieux d'exception

Au cas par K

Une formule pour projets atypiques

Au diapason

Une écoute personnalisée

 
 
 

Au jour le jour

Des prestations pour votre quotidien

Au long cours

Des voyages et des lieux d'exception

Au cas par K

Une formule pour projets atypiques

Au diapason

Une écoute personnalisée

 
 
 

Au jour le jour

Des prestations pour votre quotidien

Au long cours

Des voyages et des lieux d'exception

Au cas par K

Une formule pour projets atypiques

Au diapason

Une écoute personnalisée

 

Le Nouvel An chinois

Le 10 février dernier était célébré le Nouvel An chinois dans plusieurs pays du monde où cet événement est populaire. Ce jour est le premier du mois du calendrier chinois et donne lieu à de nombreux défilés et spectacles de rue, afin de fêter la nouvelle année, placée en 2013 sous le signe du serpent.

Qu’est-ce que le Nouvel An chinois ? Que symbolise-t-il ?

Le Nouvel An chinois, ou nouvel an lunaire, constitue le début de la fête du printemps qui se déroule sur quinze jours et s’achève avec la fête des lanternes, où les gens sortent à la nuit tombée pour une promenade au cours de laquelle ils allument des lanternes.

A quelles pratiques donne lieu cet événement ?

Le Nouvel An chinois est célébré par l’ensemble des membres de la communauté chinoise, japonaise, miao, mongole, tibétaine, népalaise et bhoutanaise.

Avant même de célébrer le Nouvel An, les fidèles ont l’habitude de réaliser un grand nettoyage domestique, de faire des provisions et d’inscrire sur des papiers leurs souhaits pour la nouvelle année. Le réveillon du Nouvel An est pour eux le moment d’échanger de copieux repas, raviolis, poissons, gâteaux ainsi que des petites enveloppes rouges contenant de l’argent que les gens ont l’habitude de s’offrir.

Vient ensuite le moment, s’il est autorisé, où les enfants allument des pétards afin d’annoncer l’arrivée du premier jour de l’année et ainsi chasser les « mauvaises ondes » de l’année précédente. Le réveillon se poursuit en veillant le plus tardivement possible, en gage de longévité. Les chinois ont alors pour habitude de jouer au mah-jong ou à d’autres jeux, la nuit du Nouvel An étant sensée porter chance.

Le premier jour de l’année commence par une visite du temple et des tombes ancestrales, puis par une visite des personnes les plus importantes, à savoir les parents aînés, supérieurs hiérarchiques, etc.  Certaines familles aisées ont pour habitude de commander une danse de lion ou de dragon, symbole de noblesse, de bravoure et de chance. Enfin, dans certaines cités hors de Chine, la diaspora chinoise a pour habitude d’organiser de grandes parades. Cette tradition, contrairement à ce que l’on pourrait croire, a débuté à San Francisco dans la seconde moitié du XXe siècle.

De manière générale, le Nouvel An chinois est l’occasion pour les fidèles de se débarrasser des mauvais augures de l’année précédente et d’assurer longévité, chance, réussite et prospérité pour l’année suivante ce qui explique le nombre impressionnant de pratiques superstitieuses réalisées lors de cette fête.

Alors, tentés par l’idée de fêter le prochain nouvel chinois ?

Détendez-vous... on s'occupe de vous !